jeudi 31 mars 2016

Oscar Wilde (1854-1900), Lord Henry Wotton in "Le Portrait de Dorian Gray".

Toujours, voilà un mot terrible. Je ne l’entends jamais sans un frisson. Les femmes ont la rage de l’employer. Elles gâtent toutes les aventures à vouloir qu’elles durent toujours. C’est d’ailleurs un mot vide de sens. La seule différence entre un simple caprice et une passion éternelle, c’est que le caprice dure un peu plus longtemps.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire