samedi 10 septembre 2016

Les Beaux Classiques de l'Oncle de Kehlmark

Soyons sentimentalement effervescents, joueurs et voluptueux (blabla, tout ce que je ne suis pas: moi, pierre froide lunaire, nul au baccarat malgré le smoking de location, surtout unilatéralement voluptueux comme un Sa-Carneiro bègue des neurones - bref!) - George Sand et Alfred de Musset ou les Romantiques humides en bord d'étang, larmes, mouchoirs, cigares, toux grasse et chairs molles - quant à la prose... (mais cette peinture de Charles Amable-Lenoir - et même les "trucs" de nos deux amourailleux - me content à nouveau cette adolescence dont les souvenirs précis m'échappent aujourd'hui )


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire