jeudi 3 novembre 2016

Josef von Eichendorff (1788-1857), Sängerleben.

Il y a un chant endormi dans toutes choses qui rêvent sans fin et le monde se mettra à chanter, si tu trouves le maître mot.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire