mercredi 16 novembre 2016

P. Darasse, Misanthropie - 1878

Non, l’on n’a pas encore assez craché sur l’homme !
Cet animal stupide est par trop orgueilleux
Quand, sur sa pourriture, il a pu mettre en somme
Quelques haillons dorés qui le font glorieux.

Il prétend remplacer par le saint Évangile
Les constitutions que gardent les tyrans ;
Mais demain supprimez la police, et la ville
S’entre-déchirera sur ses débris fumants.

Et pourtant il se dit fils de Dieu, son image,
Lui, ce singe croisé de tigre et de pourceau !
L’âne a vraiment raison de se croire plus sage,
Et de pitié tout bas sourit le vermisseau.

Le chiffonnier, chargé de sa sale giberne,
Cherche et trouve parfois une perle en chemin ;
Diogène qui cherchait, armé d’une lanterne,
N’a jamais rien trouvé dans le fumier humain !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire