dimanche 6 novembre 2016

Stefan George (1868-1933), Norbert (extrait)

Tu semblais né trop tard pour le grand bal dément
Et trop las, mais docile aux puissances secrètes,
Tu fis avec les Forts le pas hors des retraites
Et tu chus en éclats au sein des éléments.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire