mercredi 21 décembre 2016

Jozef Israëls (1824-1911), Rêveries (Dolce Far Niente).


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire