mercredi 25 janvier 2017

Mikhaïl Lermontov (1814-1841), Le Torrent

En moi bouillonne un torrent
de passions inquiètes...
son lit est sablé d'argent ;
le ciel entier s'y reflète.
Mais d'impétueux remous
agitent le sable mou.
Et c'est un ciel noir d'orage
que réfléchit l'eau sauvage.

Avec nous naît ce torrent ;
il tarit avec nos veines ;
parfois, calme est son courant :
« bonheur », dit la langue humaine.
J'échangerais volontiers
le « bonheur » d'un siècle entier
contre trois jours de délire,
de volupté, de martyre !

Qu'il écume avec fureur
le torrent fou de ma vie,
saccageant la berge en fleurs...
Qu'une de ces fleurs ravies
suive le flot libertin
jusques au désert lointain
où mourront la fleur et l'onde,
amants oubliés du monde...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire