dimanche 19 février 2017

André Suarès (1868-1948), Lettre inédite à Jacques Doucet, 24 septembre 1916.

Voilà quelques semaines, il m'est tombé sous les yeux dix quatrains d'Omar Khayyam. Avez-vous lu Khayyam? Se peut-il que j'aie ignoré Khayyam jusqu'ici? Que je l'ignore encore? (...) Ces quarante vers, ces soixante lignes me hantent. Quel admirable esprit. Quelle essence de vie spirituelle. Quelle supériorité aisée, décisive, dominante et naturelle.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire