jeudi 23 mars 2017

Eduard Mörike (1804-1874), Amour Insatiable.

L’amour est ainsi ! L’amour est ainsi !
Avec ses baisers à n’en plus finir :
Quel est le fou qui pourrait prétendre
Remplir d’eau une passoire ?
Tu puiserais pendant mille ans
Et embrasserais éternellement,
Jamais tu ne l’assouvirais.

À toute heure, l’amour, l’amour
Fait naître d’étranges désirs ;
Nous nous sommes mordus les lèvres au sang,
Aujourd’hui en nous embrassant.
La jeune fille attendait calmement
Comme l’agneau sous la lame,
Et ses yeux disaient encore :
Car c’est bien meilleur avec la douleur !

L’amour est ainsi, et l’était jadis,
Depuis que l’amour existe,
Et le roi Salomon, le Sage,
N’aima pas autrement.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire