dimanche 30 avril 2017

George Romney (1734-1802), Macbeth and the witches - 1785


Johann Heinrich Füssli (1741-1825), Macbeth et les Sorcières (Acte 4, Scène 1) - 1793


Power O’Malley (1877–1946), Beware the Beautiful Witch, «Gare à la belle sorcière» - 1913.


Théophile-Alexandre Steinlen (1859-1923), Métamorphose. Chats noirs se transformant en sorcières.


Félicien Rops (1833-1898), Messe Noire - 1877


Gustav Spangenberg (1828–1891), Chevauchée de sorcières - 1870.


William Mortensen (1897-1965), Salomé.


William Mortensen (1897-1965), L'Hérétique.


William Mortensen (1897-1965), Le Vampyre.


William Mortensen (1897-1965), Le Départ pour le Sabbat.


Luis Ricardo Falero (1851-1896), Le Sabbat des Sorcières.


Theodor von Holst (1810-1844), La Nuit de Walpurgis, Fantaisie basée sur le "Faust" de Goethe - 1834


Theodor von Holst (1810-1844), Baubo menant aux Festivités de la Nuit de Walpurgis.


Constantin Nepo (1915-1976), La Nuit de Walpurgis.


Ernest Henri Dubois (1863-1930), Le Pardon.


John Gibson (1790-1866), The Marriage of Psyche and Celestial Love - 1844


John Gibson (1790-1866), Cupid pursuing Psyche - avant 1843.


Thomas Benjamin Kennington (1856-1916), Pandora.


Arnaldo De Lisio (1869-1949), Un Dolce Pensiero - 1930


jeudi 27 avril 2017

William de Leftwich Dodge (1867-1935), The Death of Minnehaha.


William de Leftwich Dodge (1867-1935), Dolphin Bay - 1915.


Philip Leslie Hale (1865-1931), Deianara, Wife of Heracles, Being Carried off by the Centaur Nessus - 1897


Philip Leslie Hale (1865-1931), Girl with Gulls - 1920


Philip Leslie Hale (1865-1931), Crimson Rambler - 1908


Philip Leslie Hale (1865–1931), La Donna.


Afanassi Fet (1820-1892), Je suis las....

Je suis las de parler du sublime et du beau :
Ces éternels discours m’amènent à bâiller.
Je quitte les pédants, j’accours à toi, amie,
Pour causer avec toi. Je sais que dans ces yeux,
Dans ces yeux noirs si vifs, il est plus de beauté
Que dans tous les in-folio pris par centaines ;
Je sais combien exquise est la vie que je bois
À tes lèvres de rose. Ainsi, l’abeille seule
Connaît ce que la fleur recèle de douceur ;
Seul, l’artiste sur tout sent la trace du beau.

Henri Pinta (1856-1944), Le serment de Brutus après la mort de Lucrèce - 1884


Feliks Michal Wygrzywalski (1875-1944), Les Albatros.


Artur Grottger (1837-1867), Le Procès de Galilée.


Jacek Malczewski (1854-1929), Piotr Hubal Dobrzanski et un étudiant en Philosophie (Allégorie de l'Expérience et de la Jeunesse) - 1911


Feliks Michal Wygrzywalski (1875-1944), Motifs de Capri - 1923


Franciszek Siedlecki (1867-1934), Roussalka, Scène Symbolique Slave.


Franciszek Siedlecki (1867-1934), Les Entre-Mondes.


Teodor Axentowicz (1859-1938), Portrait d'une Jeune Femme.


Feliks Michal Wygrzywalski (1875-1944), Jastarnia, 1934.


Marceli Harasimowicz (1859-1935), Polésie, étang - 1894


Feliks Michal Wygrzywalski (1875-1944), Tirant une Barque, Autoportrait - 1914


Antoni Piotrowski (1853-1924), Femme en bord de Mer - 1917


mercredi 26 avril 2017

Jacek Malczewski (1854-1929), Autoportrait à la Méduse - 1918


Valéri Brioussov (1873-1924), Un Blanc Royaume de Givre...

Un blanc royaume de givre
S’étend sur mon cœur gelé ;
Douceur étrange de vivre
Seul en son rêve exilé :
Un blanc royaume de givre
S’étend sur mon cœur gelé.

Chaque ombre y glisse, si pure
Qu’on la croit d’enchantement.
Tout mot y devient murmure,
S’il caresse ou bien s’il ment.
Chaque ombre y glisse, si pure
Qu’on la croit d’enchantement.

Je me voue à l’adorable,
Inaccessible beauté.
Pour l’univers misérable
Mon cœur n’a point palpité :
J’aime un rêve, l’adorable,
Inaccessible Beauté.

Henry Eugène Delacroix (1845-1930), La Lutte pour la Vie - 1893


Henry Eugène Delacroix (1845-1930), La Mort de Jacopo - 1873


Jules Bastien-Lepage (1848-1884), L'Annonciation aux Bergers - 1875


Léon Comerre (1850-1916), La Mort de Timophane - 1874


Édouard Toudouze (1848-1907), Les adieux d'Œdipe aux cadavres de sa femme et de ses fils - 1871


Émile Friant (1863-1932), Devant la Psyché - 1912