vendredi 16 juin 2017

Jean Lorrain (1855 - 1906) in "Manuscrits d'un neurasthénique" (Histoires de masques).

Les masques, dit un neurasthénique, cette épouvante errante de nos rues et de nos musées (...); le masque, c'est le rire du mystère, c'est le visage du mensonge fait avec la déformation du vrai, c'est la laideur voulue de la réalité exagérée pour cacher l'inconnu. Le masque m'a toujours impressionné, halluciné; l'obsession qu'il exerce sur moi tourne au malaise.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire