mercredi 25 juillet 2018

William Butler Yeats (1865-1939), À son coeur, qu’il n’ait pas peur.

Reste calme, mon pauvre coeur, reste calme ;
Souviens-toi des proverbes de l’ancien temps :
« Celui qui tremble devant la Flamme et le Flot
Et le vent qui souffle au milieu des Étoiles
Que le vent des Étoiles, que la Flamme, que le Flot
Le couvrent, le recouvrent, l’engloutissent
car il n’a pas sa place
Dans la seule et majestueuse multitude »

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire